Pénates

Nom masculin pluriel

Divinités protectrices du foyer chez les Étrusques et les Romains.

Par exemple : « Oui, chaque année, les magistrats de Rome effectuent en effet un pèlerinage à Lavinium, à une vingtaine de kilomètres au sud. Il s’agit ici d’une pratique religieuse, avec un sacrifice aux pénates du peuple romain, qui sont les divinités qui veillent sur la cité. » (Le Point, 7 juillet 2011)

En langage familier ou par plaisanterie, habitation, demeure, foyer.

Par exemple : « Maintenant que la plupart des ronds-points sont dégagés, les feux de palettes éteints et une majorité de « gilets jaunes » rentrés dans leurs pénates, les élites politiques et économiques soufflent un peu, sidérées par la fulgurance d’un mouvement qui a pris comme un feu de paille sur les réseaux sociaux, la violence des manifestations et l’explosion tous azimuts des revendications. » (Jean-Michel Bezat, Les « gilets jaunes » et « la fin du somnambulisme politique », dans Le Monde, 24 décembre 2018)

Étymologie :

Emprunté au latin penates (dieux protecteurs du foyer), dérivé de penus (« provisions, vivres, garde-manger »).

Sources :

Publicité
Catégories Mots

Laisser un commentaire